Société de Borda Dax
Email

Soc.Borda@wanadoo.fr

Téléphone

05 58 90 85 99

Adresse

27 rue Cazade - 40100 Dax

couverture - Copie_page-0001 - Copie

Vient de paraître

Intrigante histoire que celle de Morcenx-Gare pour qui n’est pas de souche morcenaise. L’objectif de ce livre est de partager les émotions qui ont été les nôtres en découvrant ce passé pourtant très récent avec les Morcenais, d’autres qui sont venus y vivre ou, simplement, parcourent les rues d’une bourgade à la riche palette architecturale. Il est conçu en quatre sections, un « Avant » qui recouvre les millénaires qui mènent à son entrée dans l’Histoire avec la baronnie du Brassenx puis, au Second Empire à travers la Révolution et deux Républiques. Arrive alors le temps de Morcenx-Gare. Il est traité en deux sections. La « Partie 1 » raconte la construction de la gare de Morcenx-Midi, des acteurs de cette construction et l’explosion démographique qui s’en est suivie. Avec le rail, nous découvrons une vraie « conquête de l’Ouest », ses marches forcées pour la pose des rails, les rivalités entre tenants du charbon et de la vapeur contre ceux de l’électricité. La « Partie 2 » nous fait rencontrer quelques-unes des familles fondatrices de Morcenx-Gare parmi lesquelles de nombreux artisans et des industriels audacieux. Nous cheminons ainsi à travers rues, au fur et à mesure que la ville s’étend. Enfin, la quatrième section traite de l’« Après », après la fin des Trente Glorieuses, après la fermeture de la centrale thermique d’Arjuzanx, après les tempêtes du siècle, Martin en 1999, Klaus en 2009. Morcenx tient bon et, en fusionnant avec Arjuzanx, Garrosse et Sindères, devient Morcenx-la-Nouvelle en 2019.

Nos dernières actualités

MONT-DE-MARSAN – 1er juin 2024  (repas COMPLET)

MONT-DE-MARSAN – 1er juin 2024 (repas COMPLET)

10 h – Visite du parc Jean-Rameau (rendez-vous place Francis Planté,…

La course landaise.  Une vieille dame pleine de vie

La course landaise. Une vieille dame pleine de vie

La course landaise. Une vieille dame pleine de vie, par François…